Archive for tartes sucrées

Toute pleine d’iode!

Voilà! Je suis déjà de retour ! (Hélas…). Alors : comme prévu, je me suis goinfrée d’huîtres tous les jours (sauf celui des moules), assaisonnées de langoustines, maquereaux, soles, bars et autres joyeusetés iodées. Cela fait du bien d’aller faire son marché directement chez le producteur. Et tant pis si elles étaient laiteuses à la fin du séjour !

huître fouras

Je crois que je vais en profiter pour faire de la pub pour le délicieux cake aux fruits de la pâtisserie « La Gourmandière », située rue de la Halle, à Fouras. En voici une photo, avant de profiter du dessert accompagné d’un bon thé « Saint-Pétersbourg » de chez Kousmichoff. Le cake est bourré de fruits confits, il est savoureux et surtout, il se conserve longtemps (et je peux donc en ramener tout plein chez moi). Accessoirement, il est aussi certainement pur beurre – mais je préfère l’oublier pour l’occasion. Si vous passez du côté de la Charente Maritime et de de presqu’île de Fouras, n’hésitez pas à y faire un tour…

cake gourmandière

Sinon, comme c’était les vacances, je suis revenue aux bases de ma cuisine: celle que je pratique depuis que je suis toute petite, tous les étés… La bonne tarte aux fruits de saison, toute simple, que ma maman m’a apprise. Et bien vous savez quoi ? C’est toujours aussi bon !

tarte nectarines prunes

Tartes aux fruits de l’été :

  • 2 verres de farine bise
  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive (la pâte est ainsi croustillante et le goût de l’huile d’olive ne pose aucun problème)
  • 1/2 verre d’eau tiède
  • des nectarines et/ou des abricots et/ou des prunes (brugnons, pêches…)
  • du sucre roux

Mélangez la farine, l’huile et l’eau afin de former une boule de pâte. Etalez-la sur le moule. Découpez les fruits, disposez-les sur la pâte, saupoudrez-les de sucre roux et enfournez à 180°C-200°C. A ne pas dévorer trop vite…

tarte nectarines

En variante, vous pouvez également intégrer des graines de courge ou de tournesol dans la pâte ou ajouter une fine couche d’agar-agar avant de poser les fruits (résultat: une petite purée après la cuisson qui réduit l’acidité de la tarte, pour ceux qui préfèrent).

Et pour le plaisir, voici une petite scène de butinage surprise dans les pois de senteur du jardin:

pois de senteur

1er septembre 2007:

J’ai proposé la recette de tarte aux prunes à Tara Biscotta pour sa collection de recettes à la prune. Quelle belle initiative que la sienne!

Comments (1)

Devinette

Qu’est-ce que c’est ?

taret citron lavande1

Je vous sens perplexes, non ?

C’est le gâteau d’anniversaire de ma maman (avec un peu de retard, c’était le 27 juin).

Pour son anniversaire, ma mère m’a chargée d’apporter le dessert. J’ai donc renoncé à commettre des expériences bizarres, histoire de ne pas arriver avec quelque chose de parfaitement original mais pas nécessairement comestible. J’ai ainsi puisé dans mes bons classiques, en l’occurrence une tarte au citron héritée de ma môman, ou plutôt de son livre de recettes de tartes « Félix Potin » feuilleté et expérimenté depuis au moins vingt-cinq ans et dont on retrouve aisément, aux taches de gras et aux pliures, les recettes favorites: la lemon pie (qui est en fait une tarte au citron normale) et la tarte à l’ananas. Mais… – car bien évidemment, il y a un « mais » – je ne pouvais pas la reproduire telle quelle. Ce serait trop simple! J’ai donc revu la pâte (avec une base de purée d’amandes) et la garniture (en la saupoudrant de fleurs de lavande). Le résultat fut à la hauteur de mes espérances: une première approche d’amandes suivie de la délicieuse acidité du citron avant de s’achever sur le parfum inattendu de la lavande (c’était ça ou des graines de fenouil!). Pour ceux qui aiment la tarte au citron (et bien acide: j’ai ajouté un citron et réduit, conformément à mes habitudes, la quantité de sucre), cette version devrait vous plaire.

tarte citron lavande2

Tarte au citron et aux fleurs de lavande :

  • 1 verre de farine blanche et 1 verre de farine grise
  • 2 bonnes cuillers à soupe de purée d’amandes
  • 1 demi-verre d’eau tiède
  • 3 citrons non traités
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 dL et 1/2 d’eau
  • 15 g de fécule (maïzena)
  • 2 cuillers à soupe de miel (la recette originale donnait 80g de sucre)

Mélangez la farine, la purée d’amandes et l’eau tiède pour obtenir une boule de pâte. Tapissez-en le moule à tarte et laissez-la reposer au réfrigérateur puis faites-la cuire à blanc.

Dans une casserole, battre les jaunes d’oeufs, le miel et un peu d’eau afin d’obtenir un mélange mousseux. Ajoutez le jus des citrons, le zeste de l’un d’entre eux (gardez le reste pour autre chose), le reste de l’eau et la fécule. Faites cuire à feu doux en remuant constamment et jusqu’à ce que la crème nappe la spatule. Versez sur la pâte qui aura préalablement refroidi et parsemez de fleurs de lavande, qui allient fonction esthétique et fonction gustative. Laissez refroidir et dégustez.

Comments (3)

Premiers essais dans la nouvelle cuisine

J’ai un cuit-vapeur! Mon rêve depuis des années, afin de me faire des courgettes et autres légumes à la vapeur (c’était ça ou une cocotte-minute). Bon, mon autre rêve, depuis un peu moins d’années, c’est une machine à pain, mais comme toujours, il faut avoir de la place.

Ma rencontre avec LE cuit-vapeur qui trône désormais dans ma cuisine est d’un romanisme absolu. « Et leurs yeux se rencontrèrent… » au détour d’un vide-grenier… de la puériculture, auquel j’étais (pour une fois) par hasard. Neuf, rutilant, fier et droit… mais si seul, il m’attendais, là – et je l’ai emmené. Nous l’avons étrenné ce soir, alors que nous achevions les restes du congélateur, c’est-à-dire aujourd’hui les filets de rouget (d’autant que désormais, nous aurons une vraie poissonnerie près de chez nous), accompagnés de courgettes et poivrons également cuits à la vapeur. Cela fait plaisir de retrouver des légumes fondants et non tout flasques, imbibés d’eau et sans saveur (cela me rappelle les formules de chimie: « tel gaz est inodore, incolore et sans saveur »). Même mes courgettes parisiennes avaient ainsi un peu de goût. Mais je n’ai rien fait d’exceptionnel pour l’occasion. J’apprends à m’en servir. En revanche, j’ai préparé en dessert une tarte à la rhubarbe (oui, il y en avait aussi au congélateur, alors que c’est la saison: mais allez trouver de la bonne rhubarbe à un prix raisonnable à Paris!).

Cela faisait longtemps que j’avais envie d’en faire une, mais je voulais trouver un moyen d’adoucir un peu l’acidité du fruit. L’idée m’est venue ce soir: en tapissant la pâte de poudre d’amandes. Et tant que nous y étions, pourquoi ne pas en faire profiter la pâte? Qu’à cela ne tienne! Me rappelant que Charlotte m’avait parlé de pâtes à tarte à la purée d’amandes, je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer (je suis allée sur le site de Satoriz, mais je n’ai laissé reposer au réfrigérateur qu’une petite heure). Et je ne regrette pas: la pâte était délicieuse: une pâte extrêmement parfumée, qui se tenait très bien et dont la saveur se mariait parfaitement avec l’acidité de la rhubarbe. En revanche, mon appareil était trop liquide chaud (car nous nous sommes jetés dessus au dessert), mais froid, il se tenait mieux. J’aurais pu y ajouter un oeuf pour obtenir une sorte de flan, plus présentable « à chaud ». La poudre d’amande a bien joué son rôle d’éponge à jus. La rhubarbe, certainement parce qu’elle était encore en partie surgelée, aurait gagné à cuire un peu plus pour être plus fondante, mais franchement, nous nous sommes régalés. Et demain, version froide au petit-déjeuner!

tarte à la rhubarbe

Tarte à la rhubarbe et aux amandes:

  • 1 verre de farine blanche et 1 verre de farine grise (T 110)
  • 2 bonnes cuillers à soupe de purée d’amandes
  • 1 demi-verre d’eau tiède
  • plein de rhubarbe
  • de la poudre d’amandes
  • 20 cL de crème liquide à 3% (ou crème végétale)
  • 1 filet de lait (ou lait végétal)
  • 1 bonne cuiller à café de cannelle
  • 1 cuiller à soupe de miel

Préparez la pâte à tarte: dans un saladier, mélangez la farine, la purée d’amandes et l’eau tiède. Etalez la pâte dans le moule à tarte et laissez reposer une heure au réfrigérateur (je me demande dans quelle mesure c’est vraiment nécessaire).

Déposez une couche de poudre d’amandes et répartissez les morceaux de rhubarbe sur la pâte à tarte. Dans un bol, mélangez la crème, le lait, le miel et la cannelle puis versez l’appareil sur les morceaux de rhubarbe. Enfournez à 180°C. Bon appétit!

Comments (4)