Régression enfantine

Je l’avoue, je vous laisse sur votre faim – enfin, ceux qui viennent encore ici. Si je ne prends pas le temps de mettre à jour ce blog (et c’est très mal, je sais), c’est que je ne prends plus trop la peine de photographier mes essais culinaires et surtout, que je ne suis presque plus chez moi. En effet, ces derniers moins, les cours, les réunions et les colloques me prennent tout mon temps, d’autant que ces dernières semaines, une certaine campagne de recrutement m’a pris beaucoup d’énergie (un peu du genre de celle de Pandore).

Mais heureusement, j’habite dans une ville assez bourgeoise qui a un merveilleux système de collecte des encombrants. C’est ainsi qu’il y a quelques mois, alors que je me rendais à la chorale, je suis devenue l’heureuse propriétaire d’un gaufrier de très bonne qualité et en parfait état, quoique datant du milieu des années 1980 (le papier de garantie était encore dans le boîte!). Et depuis, certains dimanches, nous prenons un grand plaisir à nous baffrer déguster des gaufres maison.

Gaufres maison:

Pour une douzaine de gaufres:

  • 2 oeufs
  • 300g de farine T80
  • 50g de sucre en poudre (je mets du sucre complet très brun: le sucre de canne encore humide qu’on trouve en magasin bio)
  • 75g de beurre (salé)
  • 1/2L de lait demi-écrémé
  • 1/2 sachet de levure chimique ou de poudre à lever
  • 1 cuiller à soupe d’eau de fleur d’oranger (facultatif)

Mettez la farine dans un saladier, faites-y un puit et ajoutez le sucre, le beurre fondu et les jaunes d’oeufs. Mélangez avec une cuiller en bois, puis mouillez progressivement avec du lait. Finissez au batteur afin d’obtenir une pâte bien lisse et relativement liquide. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger et la levure. Montez les blancs en neige et incorporez-les à l’appareil.

Préchauffez le gaufrier (pour ma part, je huile légèrement les plaques). Quand le voyant du thermostat signale qu’e la température est bonne, versez une louche de pâte (pour deux gaufres rectangulaires), étalez bien sur les plaques puis refermez l’appareil. Retournez-le immédiatement et laissez cuire pendant 2 ou 3 minutes, selon l’appareil. Retournez l’appareil et laissez de nouveau cuire 2-3 minutes. C’est prêt!

Avec juste un peu de sucre glace (à base de sucre de canne), c’est divin!

En général, je fais le maximum de gaufres que je stocke ensuite au frais dans un plat recouvert d’un torchon. Je n’ai qu’à les passer rapidement dans le gaufrier à une température moindre ou au four pour avoir des gaufres chaudes (par exemple, le matin!). Si on les fait réchauffer au four, on peut y déposer des morceaux de chocolat qui fondent ainsi sur la gaufre…

Quant à la photo, elle est encore dans l’appareil (pas le gaufrier, hein?)!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :