Je suis encore vivante ! (si, si…)

Je me rends compte que je vous ai laissés dans un suspense haletant, au mois de juin: la cuisinière sera-t-elle docteur ou non? Et nous voici déjà, à la mi-octobre. Non, ce blog n’est pas mort, juste en hibernation estivale…

Pour résumer:

  • La soutenance de thèse s’est bien passée, après avoir entendu ma directrice raconter, devant une docte assemblée, comment j’ai organisé ces dernières années des pique-niques de doctorants (ça fait sérieux, sur un cv!) et combien je suis une hyper-active scientifique (le premier qui hasarde un commentaire, je lui balance un tiramisu maison dans la figure…).
  • Je suis ENFIN partie en voyage de noces, avec un an de retard (l’été dernier, il fallait bien finir la thèse…). J’ai donc subi mon premier vol transatlantique (que je ne referai pas tous les ans) pour parcourir les Andes argentines et fêter, le 15 août, la vierge Pachamama à plus de 3000 mètres d’altitude (non, les Indiens ne sont pas syncrétiques!). Pour l’occasion, je me suis mise à l’espagnol et j’ai atteint la leçon 45 de la méthode Assimil.
  • J’ai (encore!) déménagé: nous avons abandonné notre appartement si sombre et tarabiscoté pour un trois pièces avec parc privatif (bon, ok, cour privative avec un bout de terre au fond), une cuisine délicieusement rétro (je vous posterai une photo un de ces jours) et juste à côté du bois et de château de Vincennes. On s’embourgeoise!
  • J’ai fait ma rentrée dans une nouvelle fac (encore! – vive la précarité du supérieur). Et je me retrouve à enseigner une nouvelle matière (que j’avais un peu pratiquée l’an dernier, mais là, cela devient exclusif). Bon, heureusement, j’aime ça, et la fac est sympa: je travaille bien avec ma collègue, mais c’est encore la course. Je mets trois heures à aller au boulot, je dors une nuit sur place et je claque un tiers de mon salaire mensuel rien que pour aller bosser. Ab-né-ga-tion.
  • Je nourris mes nouveaux collègues à coups de croquants aux divers fruits secs et de pains d’épices au gingembre. Et je refile la recette des yoghourts en cocotte-minute auxdits collègues.
  • J’ai acheté une sorbetière dans un vide-grenier: elle a un an de moins que moi et elle est orange… Mais je n’apporte pas de sorbets à la fac: c’est trop loin.
  • Alors oui, j’ai eu du mal à me remettre au blog, mais j’ai des recettes en réserve: des fameuses courgettes farcies qui ne sont plus de saison aux soupes de courges et autres potimarrons qui, elles, sont effectivement de saison.

On essaie de se retrouver rapidement?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :