Les yoghourts militants

Le temps a passé: je peux enfin faire un bilan de ma production hebdomadaire de yoghourts, qui est un soutien efficace à l’action à laquelle ont dû se résoudre, depuis plus d’un mois, les enseignants-chercheurs et les chercheurs, rejoints depuis par les étudiants.

chaises piquantes

Chers lecteurs: malgré ce que prétendent les media, les rares fois où ils parlent de nous, rien n’est résolu. Aujourd’hui, dimanche 8 mars 2009, l’Université française est en grève depuis plus d’un mois. Après divers ultimatum (ultimata?), l’Université est en grève depuis le 2 février, date du début du second semestre dans la majorité des établissements français. Depuis donc 34 jours, nous suspendons les cours, manifestons toutes les semaines, organisons des lectures publiques de la Princesse de Clèves et autres horreurs culturelles. Depuis 34 jours, le gourvernement est proprement autiste, alors que pour la première fois de notre histoire, les enseignants-chercheurs et les chercheurs de tous les bords politiques, de la droite ultra-conservatrice à la gauche la plus militante, mènent un mouvement d’une ampleur inégalée.

Malgré les annonces du gouvernement, rien n’a été fait, aucune avancée n’a eu lieu: le gouvernement ne prétend négocier que sur un micro-point des revendications, qui sont par ailleurs très largement déformées. Il faut dire que pour le moment, le syndicat largement majoritaire, le Snesup, n’est pas de la partie: car la conception de la négociation et du dialogue nourrie par le gouvernement revient à rester sur ses positions et à « expliquer », ce qui est une fort mauvaise base de discussion. Par ailleurs, l’interlocuteur privilégié du ministère semble être la CPU (la Conférence des Président d’Universités) qui, rappelons-le, n’a aucun mandat représentatif puisque les présidents sont élus pour accomplir des tâches administratives et pour diriger l’Université. Bref, imaginez que dans le cadre d’un conflit social avec des travailleurs du privé, le gouvernement négocie avec le MEDEF et non avec les représentants du personnel! Enfin, le gouvernement s’obstine à tenir à l’écart les deux principales associations qui portent le mouvement depuis le début, Sauvons la Recherche et Sauvons l’Université. C’est gênant, non, surtout quand le gouvernement fait de fausses annonces!

tableau_gréviste

L'Enseignement Supérieur dans deux ans? Comme cette salle!

Rien, donc. Rien sur la « masterisation » qui détruit la formation des enseignants de la maternelle au secondaire, qui choisit de recruter les futurs enseignants non sur leurs compétences disciplinaires mais sur leur capacité à recracher l’idéologie ministérielle en matière de pédagogie et d’organigramme (cf. l’article de Pierre Dubois, Nathalie Vienne-Guérin et Sarah Hatchuel). Cette « materisation » qui nous promet, à terme, de mauvais enseignants, dont on n’aura pas vérifié les compétences, pour les pauvres (les riches auront toujours les écoles privées!). Cette masterisation qui nous propose, bientôt, la privatisation de l’Ecole républicaine.

chaises_grévistes

Désormais, c’est démissions en cascades, déménagement du mobilier de la fac (voici les exploits de mes étudiants lundi dernier, sur la photo ci-dessus – je n’ai vu le résultat que le lendemain. Pour cette semaine, l’appel vient de Grenoble) et actions en séries, tous les jours de la semaine quelque part en France (pour la semaine qui vient, voir le calendrier). C’est bizarre, les media n’en parlent pas beaucoup, alors qu’il se passe quelque chose tous les jours…

Et les yoghourts, dans tout cela, me direz-vous? Eh bien ils aident à faire le plein de calcium et à reprendre des forces pour tenir bon, car nous ne sommes pas prêts de céder. Ce sont nos enfants, dès les années à venir et pour plusieurs décennies, qui vont faire les frais de cette réforme hautement régressive: enseignants incompétents, aucune perspective d’ascension sociale pour les élèves, fermeture des études supérieures aux classes les moins favorisées (je pense en particulier à mes étudiants picards), précarisation des enseignants, et, même si je n’en ai pas parlé ici, sclérose et mort de la recherche.

Cela vous tente?

yoghourts_militants

Yoghourts anti-masterisation des concours de l’enseignement (et contre le reste de la réforme « Pécresse » aussi):

  • 1 L de lait entier
  • 1 yoghourt, de bonne qualité, bien ferme (du type de ceux qui sont vendus dans des pots en verre)
  • 1 cocotte-minute

Après de multiples essais, voici la méthode adoptée, que je réussis à tous les coups. Chouette!

Faites bouillir la moitié du lait (1/2 L) et retirez du feu. Ôtez la peau du lait, ajoutez l’autre demi-litre de lait, froid, et mélangez bien. Battez le yoghourt dans le lait, si possible avec un fouet en bois. Versez le mélange des des pots (je prends des grands pots, cela permet d’en mettre plus dans la cocotte).

Versez de l’eau bien chaude au fond de la cocotte, disposez-y les pots (il faut que l’eau monte assez haut). Fermez la cocotte et, pour bien conserver la chaleur, emballez la cocotte dans une couverture ou un châle en fourrure polaire ou que sais-je encore. Gardez dans un coin 8 ou 10 heures. Pour ma part, je les fais le soir et les garde au chaud toute la nuit. Le matin, mettez-les au réfrigérateur et laissez reposer au moins 2h (plus, c’est mieux). Avec le temps, ils se bonifient.

De manière générale, les yoghourts sont meilleurs à partir de la deuxième fournée (car bien sûr, vous réutilisez votre production pour les suivante!).

Mon petit plaisir est d’avoir des petits pots en verre avec un couvercle en caoutchouc (donc réutilisables): ainsi, je peux ajouter ma confiture maison, des grains de pollen ou tout autres bonnes choses au-dessus et emporter le tout au travail. Si ce n’est pas motivant, ensuite, de faire grève!

Au passage: comme mes collègues, j’ai beau faire grève, je viens toujours à la fac à mes heures de service. Je prends le train, rencontre mes étudiants, récupère leurs devoirs, leur en donne d’autres, réponds à leurs questions, etc… Faire grève n’a jamais signifié se tourner les pouces devant la télé.

Publicités

2 commentaires »

  1. La Mangue said

    Merci de nous tenir au courant du mouvement. Depuis que j’ai soutenu ma thèse, je suis complètement déconnectée de la fac, je l’avoue…

    TENEZ BON !

  2. Hélène said

    C’est dommage que je n’aime pas les yoghourts. Avec un nom pareil, j’en aurais bien mangé!

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :