J’aime les pizze !

A force de courir dans tous les sens, je n’ai plus le temps de mettre à jour ce blog… Alors, je vous résume: j’ai corrigé un monceau de copies en six jours (pas de panique, les prochaines arrivent bientôt), poursuivi mes dossiers de recherche d’emploi pour l’an prochain (ah ! les dossiers d’ATER, un vrai poème…), participé à une journée d’étude sur mon imprimeur lyonnais préféré, fabriqué, timbré et envoyé des faire-part, assuré une permanence de remise des copies et… reçu de jolis cadeaux de quelques étudiants! ça, je ne m’y attendais pas et cela m’a beaucoup touchée. Ils vont me manquer… Ah ! je prépare également d’arrache-pied le concert de mardi 17 (auquel vous êtes tous cordialement invités, église Saint-Germain-des-prés, 20h30)… Et je rédige ma thèse, mais là, c’est comme d’habitude…

Alors vous vous en doutez, je n’ai pas toujours la tête à faire de la grande cuisine et le temps incertain me donnent envie de plats bien réconfortants. Dans cette dernière catégorie entre la pizza maison. Et celle de ce soir était, au dire de mon cobaye, l’une des meilleures des nombreuses pizze que je lui fais ingurgité dans mes phases d’épuisement.

Quel est mon secret ? Tout d’abord, une bonne pâte maison, dont la recette a été subtilement copiée sur le blog de Claire. J’ai utilisé de la farine T 80, cela change vraiment le goût. Pour la sauce tomate, comme ce n’est pas la saison, j’emploie de la purée de tomates du commerce. Et là, j’en ai découvert une succulente au magasin bio, vendue dans une bouteille de verre et en provenance d’Italie (hélas, de l’importation… pas très écolo, je l’admets). Cela change vraiment tout : pure tomate savoureuse, sans adjonction de quoi que ce soit, même de sel. Et la dernière petite touche, également découverte lors de mon dernier passage au bio: les courgettes séchées marinées à l’huile (oui, bon, également en provenance d’Italie), achetées pour agrémenter mes boîtes de repas à la BnF (Claire, c’est quand tu veux…). Bah c’est bien bon !

pizza sauvée de la gourmandise de Sophie

Pizza de l’executive woman qui a besoin d’être réconfortée

Pour deux pizze (j’suis sno-ob !)

pour la pâte:

  • un petit verre d’eau tiède
  • 2 cuillers à café de sucre
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 250 g de farine T 80 (parce que c’est bien meilleur comme cela !)
  • 1 cuiller à café de levure fraîche de boulanger

pour la garniture:

  • purée de tomate divine dont je vous ai parlé
  • origan
  • comté rapé
  • brousse
  • cubes de jambon vendéen bien épais
  • rondelles de courgettes séchées
  • olives noires

Dans un saladier, battez à la fourchette l’eau tiède, l’huile, le sucre, la levure. Ajoutez la farine et formez une belle boule de pâte souple. Couvrez et laissez reposer une bonne heure.

Faites votre pain en attendant, lisez vos mails, prenez une bonne douche… Faites-vous plaisir, quoi !

Quand votre pâte a bien monté et pris ses aises dans le saladier, faites-lui violence: divisez-là en deux et étalez votre pâte. Répartissez un peu de purée de tomate que vous aurez élégamment origanée. Parsemez de comté rapé et de brousse et disposez des olives noires. Enfournez (à four très chaud – surtout ne me demandez pas le thermostat !). Quand votre pizza est cuite ajoutez les cubes de jambon et les rondelles de courgettes.

Préservez votre plat du regard concupiscent de Sophie et régalez-vous !

Publicités

2 commentaires »

  1. Léopold said

    Moi j’aime bien quand Sophie a un regard concupiscent.

    Oups, pardon, je m’égare…

  2. […] Pour la pâte à pizza, voir la recette ici. […]

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :