Le Rubicon

Non, je ne fais pas du saut à la perche au-dessus d’un filet d’eau; je ne patauge pas plus dans le même filet d’eau, telle César (de toute façon, c’est plutôt un ras-de-marée de copies en ce moment). Mon Rubicon, depuis un an c’est la machine à pain.

L’an dernier, j’ai fait mon premier pain, grâce à Anne. Il s’agissait d’un pain sans pétrissage car je n’ai pas beaucoup de robots ménagers et autres ustensiles perfectionnés. Et puis je suis un peu fainéante, de sorte que le pétrissage m’avait toujours rebutée jusqu’à ce que je tombe sur cette merveilleuse recette. Depuis, j’en fais toutes les semaines, mon cobaye s’y est mis et, moi qui ne mangeais pas vraiment de pain auparavant, je m’y suis résignée avec plaisir, réintégrant la race des « mangeurs de pains » tant contée par Homère…

Dans le même temps où je faisais mes premiers pains, l’un de mes lecteurs – semble-t-il assidu – (et ami!), me proposa une machine à pain qui dormait au fond d’un placard. Enthousiaste (malgré les difficultés de mon homme qui tenait bien à me rappeler que nous n’avions pas tant de place que cela dans notre petit appartement parisien), j’acceptais. Sauf que… la machine était allemande et sans mode d’emploi.

Je suis velléitaire… J’ai donc longuement contemplé la machine, je l’ai rangée, regardée de temps en temps en me disant que j’étais ridicule et qu’il faudrait bien que je l’exploite. Il faut dire que c’était la première machine à pain que je rencontrais et elle n’était pas bien bavarde (il faut dire aussi que mon allemand est sacrément rouillé et qu’elle n’avait pas fait « français première langue » à l’école). Et puis aujourd’hui, je me suis dit qu’il serait temps que je dépasse mes insuffisances. Je suis donc retournée chez Anne, et j’ai bavé devant le longue liste de recettes de pain qu’elle propose. J’ai commencé doucement, avec un pain à l’ancienne tout simple.

Pas folle, j’ai également cherché le mode d’emploi de la machine sur internet. Je n’ai pas trouvé celui du modèle précis et je me suis contentée du mode d’emploi d’une machine de la même marque. Je me suis dit qu’on devait mettre les ingrédients dans le même ordre. Et puis, toujours pas folle (quoique…), j’ai fait cuire mon pain dans mon four habituel. Je n’ai employé la machine que pour les premières étapes. Chaque chose en son temps! D’autant que le pain carré, bof! Ce sera pour les matins où je voudrai du pain chaud au réveil…

Zut, ma levure de boulanger déshydratée est périmée depuis longtemps!

pain à l'ancienne

Pain à l’ancienne d’Anne :

  • 185g de farine T 55 (Anne donne T 65)
  • 40g de semoule fine
  • 150 mL d’eau tiède
  • 3/4 de cuiller à café de levure de boulanger déshydratée (oups!!! j’ai mal lu, j’en ai mis 3/4 de sachet… en même temps, comme elle est périmée, cela ne montera pas de toute façon… Je me demande ce que cela va donner au niveau du goût…)
  • je n’ai pas mis le sel mais c’est une question de goût. Pour les gens normalement constitués, 1/2 cuiller à café de sel

Mettez tous les ingrédients dans le bon ordre et dans la machine (vous avez vu mon beau zeugme ? – je révise pour corriger les rattrapages des 1res années qui ne vont pas tarder…). Choisissez le programme « Teig » en appuyant sur la touche « Wahl » (oui, bon, le programme « pâte », quoi!). Laissez travailler la machine.

Battez-vous avec le pâton qui colle pour ôter le gaz, formez une boule, laissez reposer 5 minutes puis étirez et déposez dans une caissette à cuisson (cela tombe bien, il m’en reste une du dernier pain acheté chez le boulanger, en bois blanc). Laissez lever à nouveau 30 minutes et enfournez à four chaud (il paraît que c’est 250°C – mais vous savez que mon four n’a ni indication de température, ni thermostat…) pendant 15 minutes puis à 210°C (tu parles, comme si je pouvais le mesurer!) pendant un quart d’heure.

Laissez refroidir sur une grille.

Euh… Il a plutôt une bonne tête (je vous mets vite la photo), mais je n’ai pas encore goûté…

Mise à jour un peu tardive du 19 mai 2008 : il était bon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :