Lu’pain

L’autre jour, je suis arrivée au magasin bio cinq minutes avant la fermeture. J’ai donc fait mes courses au pas de charge… soit dans des conditions idéales pour ne pas trop réfléchir (et se raisonner) devant les rayonnages. J’ai donc rapidement saisi un paquet de farine de lupin, dont le nom me plaisait bien. Les graines de lupin m’ont toujours attirée : elles me rappellent mes versions latines, quand je me désespérais sur de bonnes vieilles comédies de Térence ou de Plaute. Les graines de lupin servaient alors de monnaie de singe et, je l’avoue, j’aimais bien l’image de ces graines de fleurs se substituant à de viles pièces de monnaies.

La farine de lupin n’est pas panifiable seule: coupée avec de la farine de blé, elle confère au pain un côté brioché qui n’est pas désagréable. J’ai beaucoup aimé son parfum et surtout sa couleur. La mie est d’un beau jaune, bien appétissante. L’un des pains était nature, et j’ai ajouté à l’autre des graines de sésames. Le pain au sésame est bon, mais je me demande si le goût des graines n’est pas trop fort et ne masque pas trop la saveur du lupin.

Attention aux allergiques : le lupin est allergène en particulier si l’arachide vous est déjà interdite !

pain à la farine de lupin

Lu’pain (sans pétrissage) :

  • 400g de farine bise (T 80)
  • 100g de farine de lupin
  • 5 cL de lait
  • 30 cL d’eau
  • 1 cuiller à soupe de miel
  • 16g de levure fraîche
  • sésame ou autres graines
  • sel pour ceux qui y tiennent

Mélangez le lait et l’eau tièdes, le miel et la levure. Laissez reposer une dizaine de minutes. Ajoutez les farines (et le sel pour les drogués), mélangez à la main, jusqu’à obtenir une pâte collante. Surtout, ne la travaillez pas trop. Couvrez et laissez reposer deux heures. Préchauffez le four en y déposant un petit récipient d’eau (pour la croûte). Farinez le plan de travail, versez la pâte levée (sans la travailler surtout!), divisez le pâton en deux et déposez sur une plaque. Enfournez à four très chaud (mon four à gaz sans thermostat est réglé au maximum) pendant une vingtaine de minutes. Le pain est cuit quand il sonne creux sous la lame d’un couteau.

Laissez-le dégazer sur le plan de travail froid. Le pain se conserve très bien dans un torchon.

Publicités

Un commentaire »

  1. Hehehe tu m’impressionnes toujours quand tu fais lou pain! 😉
    Ca me titille d’ailleurs!
    Les beaux jours arrivent, tu dois être ravie!
    Bises à toi! Bonne semaine!

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :