Navet’attitude

C’est les vacances!!! A moi les grandes balades et les longues randonnées dans la verdure des Buttes Chaumont ou du Jardin du Luxembourg, humant à pleins poumons le bon air parisien… A moi… la Bibliothèque nationale pour avancer la rédaction de ma thèse, car j’aimerais bien la soutenir cette année, cette &#*%! de thèse.

Et pour bien travailler, il faut bien manger. J’ai donc décidé de partir en croisade (laïque, rassurez-vous) pour la défense et illustration d’un légume trop souvent décrié et rejeté sans pitié: le navet. Le navet, me direz-vous, je l’ai subi à la cantine, cette chose en forme de bâtonnet improbable, jaunâtre. Le navet, me confirmerez-vous, ce n’est pas bon.

Bon, reprenons les choses à zéro. Le navet en cuisine, c’est comme le navet au cinéma: il faut savoir l’accommoder comme il faut pour l’apprécier pleinement. Il faut aussi savoir le choisir: il y a navet et navet. En cuisine, c’est pareil: laissez tomber les navets en boîte, voire les navets surgelés. Délaissez les navets des bacs de supermarchés et goûtez le petit navet du maraîcher, vous verrez, c’est autre chose. Je songe sérieusement à fonder un club pour la réhabilitation du navet dans nos assiettes. Il suffit de les réintroduire dans nos assiettes progressivement et, dans un bon environnement, vous verrez, ils se reproduiront très bien.

Je vous propose donc, pour commencer (et pour aider les navetophobes à revoir leur position), le gratin de ravioles aux navets. J’avais initialement prévu d’y ajouter du saumon, et j’ai complètement oublié par la suite…

gratin de ravioles, navets et saumon

Gratin de ravioles aux navets, première action en vue de la réintroduction du navet dans nos assiettes:

Pour deux personnes.

  • 4 plaques de ravioles de Roman au comté
  • Une dizaine de navets (en fonction de leur taille – évitez les navets trop gros, ils sont plus fibreux)
  • Crème liquide (à 5%, cela marche très bien)
  • Poivre (et sel pour ceux qui y tiennent. Le sel du comté me suffit pour ma part)

Epluchez les navets et cuisez-les à la vapeur. Coupez-les en tranches pas trop fines. Dans un plat à gratin , disposez une couche de tranches de navets sur laquelle pour déposerez deux plaques de ravioles (dans mon plat, c’est parfait, cela couvre la surface). Disposez une nouvelle couche de navets, deux autres plaques de ravioles et une dernière couche de navets. Répartissez la crème sur l’ensemble (j’ai dû en mettre 15 cL). Poivrez. Vous pouvez ajouter un peu de fromage mais il me semble que le comté des ravioles suffit. Enfournez à four moyen (180°C, je dirais, mais sans garantie, faute de thermostat sur le mien) et laissez cuire une vingtaine de minutes.

Bon appétit!

Publicités

4 commentaires »

  1. Hélène said

    Si ça c’est un vers, je ne sais vraiment pas d’où il vient…
    Vivement que j’aie un four! Je te suis totalement sur la réhabilitation des navets. Nous avons fait il y a peu te temps un bourguignon de canard aux navets (comme du bourguigon mais avec des navets et du confit de canard). C’était vraiment excellent!
    Bonnes vacances!

  2. Bah j’ai râté plein de belles choses ici depuis le temps que je ne suiis pas venue m’y « oxygéner »!
    Tu es en vacances?!! eh oui je n’y avais pas pensé du tout, profite bien, repose toi bien, et concote nous des bons ptits plats comme ça!
    A propos mon prochain post est déjà prévu avec le navet pour super-star, dans une petite mitonnée de légumes de saison au miel (librement interprété d’une recette du SAveur de ces mois-ci), figure toi que c’était la toute première fois que je cuisinais ce légume oublié, et j’ai littéralement craqué… j’ai dû refaire ce plat 4 fois en 2 semaines! 😉
    Tu me diras ce que tu en penses mon petit!
    Je te fais de grosses bises et profite bien de tes vacances!!

  3. […] ayant tendance à être bcp trop oubliés, comme le dit merveilleusement la petite Pernette, right here. Interprète ceci comme une contribution à ta mise en valeur de ces “batonnets jaunes de la […]

  4. Hélène said

    Enfin un four … et recette essayée! Avec les navets de notre tout nouveau cabas bio. Et c’est franchement bon! Merci gentille Pernette!

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :