Enfin la pendaison de crémaillère !

Voilà ! J’ouvre un blog et je ne suis pas capable, ensuite, de le tenir à jour… Il faut bien avouer que cette semaine fut coriace : suite de la rentrée universitaire, avec cette année un double temps plein; constitution de dossiers scientifiques, thèse et pendaison de crémaillère. Je n’ai pas été bien originale pour cette pendaison, mon emploi du temps ne me l’a pas permis. J’ai donc réemployé des « classiques-qui-marchent-à-tous-les-coups » et testé quelques recettes plébiscitées sur d’autres blogs, en particulier sur ceux de Lavande et de la Turtle. Globalement, je me suis consacrée à la partie salée, abandonnant le sucré aux amis. Peu de photos, malheureusement, cela m’est complètement sorti de la tête et je n’ai pu taquiner de l’appareil photo que le lendemain.

tartelettes de tapenade

Au menu, nous avions donc:

  • des tartelettes de tapenade verte ou noire, de crème d’artichaut ou de poivron (j’ai déjà chanté ces tartinades dans d’autres billets). Pour les tapenade, tartelette à base de farine d’épeautre, pour la crème d’artichaut et la crème de poivron, tartelette à la farine de blé intégrale T 150.
  • une crème de potimarron et noix de cajou à « dipper » avec de petits crackers maison à la farine de châtaigne, subtilisés sur le beau site de Lavande. C’était l’occasion de découvrir la purée de noix de cajou et je n’ai pas été déçue. Il m’a fallu une grande force de volonté pour ne pas finir le pot à la petite cuiller. Autre découverte: la farine de châtaigne, que je lorgnais depuis longtemps – mais je suis parfois frileuse en cuisine… J’ai peur de proposer une catastrophe ! En fait, la farine de châtaigne apporte un goût sucré tout délicat que je compte exploiter désormais sous de nouvelles formes. A moi les nouveaux horizons !
  • des muffins aux légumes, déjà déclinés sur ce blog et vite engloutis malgré leur nombre

Et pour le sucré, j’ai commis le fameux fondant au chocolat « tuerie » découvert sur le site de la Turtle mais qui circule sur la blogosphère depuis quelque temps. Le format « muffins » était idéal, mais tous n’ont pas pu y goûter…

Comme il n’y avait pas assez de chocolat, Judith a gentiment apporté un délicieux gâteau au chocolat et crème de marron, soutenu par le gâteau au chocolat de Cécile, derrière lesquels se profilaient les deux boîtes de chocolats de Laurence et de Guillaume. Il était un foie…

creme de potimarron

Crème de potimarron à la noix de cajou et ses crackers de châtaigne :

  • 250g de potimarron cuit
  • 1 cuiller à soupe de purée de noix de cajou
  • du curry, mais pas trop
  • 1 verre de farine de châtaigne
  • 1 verre de farine blanche
  • graines de sésame
  • 6 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 1 verre d’eau

Mélanger le potimarron en purée, la purée de cajou et le curry. Conserver au frais.

Dans un saladier, mélangez la farine, les graines de sésame, l’huile et l’eau. Etalez la pâte finement et découpez-la afin d’obtenir les crackers. Enfournez sur une plaque à 180°C et surveillez de près. Laissez refroidir.

Vous remarquerez sur la photo que mon Cobaye commence à avoir des goûts de luxe : il m’a réclamé des crackers en forme de pomme… Pourri gâté !

Publicités

3 commentaires »

  1. ah quel plaisir de te retrouver aussi!!
    merci beaucoup!
    je vais faire la carte de la BNF la semaine prochaine!
    et donc on pourra je pense, vite rattraper notre retard pour l’Oisivethé et y aller avant que l’irréparable ne soit commis: le changement de propriétaire!
    J’adore ce menu de crémaillère didonc! je suis extrêmement admirative.. tu as fait tant de trucs à la MAP.. instrument que je n’ai pas encore apprivoisé! alors « chapeau bas » mademoiselle la doctorande! 😉
    je ne remets toujours pas de « il était un foie »!
    j’adore te lire!
    a très vite!
    bises!

  2. pernette said

    Non non non, ma chère Claire, pas de map pour ce menu! Tout à la main, comme une grande. Un ami m’a gentiment offert une map – sans le mode d’emploi et en allemand. Il faut que je trouve le courage de l’essayer (de toute façon, je le lui ai promis)… Peut-être ce week-end: mon cobaye n’est pas là pour cause de fête de la science, il n’aura donc pas l’occasion de constater le désastre…
    Tiens, ce soir, j’ai testé ta recette de pâte à pizza: très convaincante! Je garde pour la prochaine expérience de « pizzare » (pizza+bizarre= vive les mots-valises!).
    Fais-moi signe quand tu te promèneras, le nez en l’air, à la BnF.
    A très bientôt!

  3. alhya said

    héhéhé! tu as cédé, toi aussi! et ton adorable lien me permet de découvrir ton blog!! et que j’ai bien fait: ta crème de potimarron et crackers à la chataigne, pof, copié dans les recettes à faire pour samedi prochain (anniv en prévision)!

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :