Fonds de placards pour dîner gourmand

Comme je dois bientôt déménager, je résilie ma ligne internet. Je me ferai donc plus rare pendant deux semaines, mais promis, je ne vous oublierai pas! Je déroberai quelques grammes de connexion dès que je le pourrai.

Pour vous faire patienter, voici deux plats qui ont agrémenté notre table ce soir: une nouvelle version de la tarte courgette-chèvres marinés au fenouil, accompagnée en dessert d’une petite crème à la noix de coco.

Tarte courgettes, petits chèvres marinés au fenouil et poivrons :

  • 2 verres de farine complète d’épeautre
  • 4 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • un peu d’eau
  • 1 courgette
  • 4 petits chèvres marinés dans de l’huile d’olive et graines de fenouil
  • 1 poivron rouge mariné (la veille si possible: passez au gril un poivron rouge bien nettoyé, le tourner quand la peau cloque. Ôtez du four quand toute la peau a bien cloqué. Ôtez la peau et faites mariner dans de l’huile d’olive et de l’ail)
  • 2 oeufs
  • 2 bonnes cuillers à soupe de mascarpone
  • 1 filet de lait
  • pignons
  • graines de fenouil (promis, un de ces jours, je me calme!)

Préparez la pâte à tarte: mêlangez la farine, l’huile etun peu d’eau. Etalez dans un plat à tarte et précuisez à 180°C.

Coupez la courgette en rondelles fines et faites cuire dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes. Egouttez et disposez les rondelles sur le fond de tarte. Disposez des lanières de poivron ainsi que les petits chèvres, éventuellement coupés en rondelles.

Essaimez quelques pignons sur l’ensemble de la tarte.

Battez deux oeufs avec deux bonnes cuillers de mascarpone et un peu de lait, ajoutez. Répartissez l’appareil sur la tarte, ajoutez quelques graines de fenouil si vous le désirez et enfournez à 180°C pendant 15 minutes environ, à adapter selon votre four.

Et en dessert…

Petites crèmes-coco :

Pour deux personnes:

  • 25 cL de lait
  • 1/2 cuiller à café d’agar-agar
  • 4 bonnes cuillers à soupe de noix de coco en poudre (il faut bien vider les placards…)
  • 2 cuillers à café de sucre roux

Dans une casserole, mélangez tous les ingrédients et amenez à ébullition à feu moyen, en tournant sans cesse. Quand l’ensemble commence à bouillir, maintenez sur le feu pendant une minute en remuant encore. Versez dans des petits pots de verre, laissez refroidir puis gardez au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.

Je suis assez satisfaite du résultat: c’est la première fois que je parviens à doser correctement l’agar-agar. J’en mets toujours trop d’habitude! Seul bémol, qui n’en est pas vraiment un, la noix de coco a tendance à remonter en refroidissant, de sorte que le résultat n’est pas parfaitement homogène.

Je l’avoue: pour la photo, nous avions déjà entamé nos pots quand je me suis rappelée que j’avais oublié de les photographier. D’où leur pose improbable…

Publicités

2 commentaires »

  1. charlotte said

    Quelques idées pour la pâte de ta tarte.
    Souvent la farine, l’huile et l’eau sont difficiles à travailler pour obtenir un pâte brisée. Je suis donc un conseil très astucieux de Laurence Salomon, une chef que j’apprécie beaucoup et dont j’ai trouvé les références sur le site de Cléa. Il faut ajouter pour 200g de pâte brisée en tout, 50g de petits flocons d’avoine, ainsi la pâte se tient. Le livre de Laurence Salomon est d’ailleurs remarquable, en dépit d’un bien vilain titre « Fondre de plaisir ».
    Autre astuce, on peut ajouter deux bonnes cuillerées à soupe d’herbes sèches ou d’épices dans la pâte : de la cannelle avec des pommes, des herbes de provences avec les tartes méditerranéennes ou du fenouil ou du cumin avec de la carotte… le sésame et le pavot ont aussi un bel effet visuel lorsqu’on les incorpore dans les pâtes.

  2. pernette said

    Chère Charlotte,
    Merci pour ta contribution. J’ai déjà pratiqué les épices dans la pâte à tarte, en particulier avec du cumin. Ici, je ne l’ai pas fait car j’ai utilisé de la farine complète d’épeautre, dont le goût est déjà très fort. Mais c’est à chacun(e) de choisir sa pâte et ses variantes!
    Pour les flocons, j’essaierai. Ma pâte se tenait bien car je l’ai précuite. Avec un mauvais four comme le mien et un appareil un peu trop liquide, c’était indispensable.

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :