La Nuit des musées

Ce soir, c’est la nuit des musées. Pour grignoter entre amis avant de prendre d’assaut l’exposition Rembrandt au musée d’art et d’histoire du judaïsme, j’ai opté pour les makis. C’est tout simple à faire et ils rencontrent toujours un franc succès. Seul inconvénient: je ne peux désormais plus me rendre dans les restaurants « japonais » de la rue Monsieur le Prince…

Makis au saumon:

Pour 30 bouchées:

  • 2 verres de riz gluant
  • du vinaigre de riz
  • 2 pavés de saumon (ou des filets). Pour ma part, je les achète dans un célèbre magasin de surgelés qui vend de nombreux produits bruts. Mieux vaut du poisson surgelé pour éviter les mauvaises surprises.
  • 1 avocat
  • 1/2 concombre
  • sauce soja (de préférence bio, afin d’éviter le soja transgénique)
  • wasabi (on en trouve à un prix honnête – de 2,50 à 3 euros – dans les magasins asiatiques, sous la forme d’un petite boite de poudre. Il suffit alors d’y ajouter un peu d’eau)
  • 5 feuilles d’algues pour makis

Faites cuire le riz. En fin de cuisson, ajoutez trois bonnes cuillers à soupe de vinaigre de riz. Faites cuire jusqu’à évaporation de l’eau de cuisson.

Pendant ce temps, faites décongeler le poisson dans l’eau froide et épuchez l’avocat et le concombre et découpez tous les ingrédients en bâtonnets.

Munissez-vous alors d’une petite natte spéciale makis (également au magasin asiatique). Sans cette natte, l’opération serait périlleuse… Si, si… Croyez-en mon expérience! Déposez une feuille d’algue sur la natte et étalez-y du riz en conservant une bande suffisamment large vers le haut.

Déposez, vers le bas, les bâtonnets de saumons préalablement recouverts d’un peu de wasabi, le concombre et l’avocat.

Viens maintenant la délicate opération du roulage de maki, qui se fait à partir du bas, en appuyant délicatement et régulièrement afin de bien tasser l’ensemble. Bravo! Vous venez d’obtenir de jolis rouleaux, qu’il ne vous reste plus qu’à découper en six bouchées à l’aide un bon couteau dont vous aurez humecté la lame d’un mélange d’eau et de vinaigre.

Les makis se dégustent avec de la sauce soja mélangée à du wasabi – et des baguettes bien sûr!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :